Everything everything – Nicola YOON

CouveOK.indd

resume

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

avis

Un livre dont j’avais beaucoup entendu parler, et en bien. Étant rarement du même avis que la majorité en matière de romans jeunesse, j’ai entamé ce livre avec appréhension.

L’héroïne, Madeline, est atteinte d’une maladie qui l’empêche de sortir de chez elle. Son quotidien se limite à ses livres, ses jeux avec sa mère et les visites de l’infirmière, Carla. Jusqu’à présent, cette vie semblait lui convenir; jusqu’à l’arrivée des nouveaux voisins et de leur fils, Oliver (alias Olly).

Ce roman est rédigé comme un journal intime, avec les pensées intimes de Maddy, ses envies, la retranscription de ses tchats, des croquis hilarants illustrant ses inquiétudes… On se sent très proche de cette jeune adulte qui a soif de liberté. Elle a une vraie personnalité travaillée en profondeur. Elle a aussi de bons goûts littéraires  (Des fleurs pour Algernon est un livre magnifique!). Avec l’arrivée d’Olly, elle voit sa vie sous un nouveau jour et aspire à des choses qu’elle n’avait jamais envisagées : l’amitié, l’amour… sortir? La plume de l’auteur est absolument splendide et nous offre de jolies réflexions et citations. C’est un vrai bonheur à lire.

– Je trouve que le tapis roulant est une métaphore parfaite de la vie, déclare Olly […] Dès que tu nais, tu es projeté dans ce truc un peu dingue qu’on appelle la vie, et qui tourne, tourne…
– Et dans ta théorie, les bagages, ce sont des gens?
– Oui.
– Continue…
– Parfois, tu tombes du tapis prématurément. Parfois, tu es tellement abîmé pars d’autres bagages qui te sont dégringolés dessus que tu ne fonctionnes plus normalement. Parfois, tu es perdu, oublié, et tu passes ton existence à tourner, tourner…
– Et les autres, ceux qui retrouvent simplement leur propriétaire?
– Ils vont mener une vie banale au fond d’un placard quelconque.

Les personnages secondaires sont très sympathiques. Olly est un gentleman mais j’ai surtout un énorme coup de cœur pour Carla. Elle est douce, patiente, à l’écoute… Les agissements la mère de Maddy, par contre, suscitent le débat. Son côté surprotecteur est à la limite de l’étouffement; mais peut-on affirmer que nous agirions différemment si nous avions un enfant souffrant d’une maladie grave? En tout cas, à la place de Maddy, je me serais rebellée plus d’une fois… J’aime les lectures comme celle-ci qui suscitent beaucoup de réflexions : mieux vaut-il vivre longtemps en se privant de tout ou mourir jeune en ayant profité au maximum de ce qui s’offrait à nous?

La décision que finit par prendre Maddy est courageuse. Je suis véritablement admirative de ce personnage. La relation qu’elle entretient avec Olly devient vitale pour elle comme pour le lecteur. Et quelle fin! Surprise, colère, tristesse; impossible d’y rester indifférent. Tout au long du livre, l’auteur réussit à nous faire passer par une multitude d’émotions intenses.

Ce roman mérite toutes les bonnes critiques qu’on lui a dédiées. C’est un vrai bijou !

Note

05


avis

 Auteur : Nicola Yoon
Editeur : Bayard
Année de parution : 2016
Format : ebook
Genre : romance
Nombre de pages en version papier : 368

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s