Irena, Tome 2

irena2

resume

Irena Sendlerowa a réellement existé. Membre du centre citoyen d’aide sociale pendant la seconde guerre mondiale, elle s’engagea dans la résistance et sauva 2500 enfants de l’enfer du ghetto de Varsovie. Voici l’histoire de cette femme exceptionnelle.

avis

     → Retrouvez ma chronique du tome précédent par ici

A la fin du tome 1, nous laissions Irena résolue à passer à l’action pour suivre les traces de son père. Dans ce tome 2, elle s’entoure d’un grand réseau de personnes volontaires pour l’aider. Hommes, femmes, maçons, concierges, juristes, nourrices… Ces gens ont tous des profils différents mais la même détermination.

Cet album est un peu plus complexe que le premier dans la mesure où on est plongé au cœur de l’organisation secrète menée par Irena. Tout doit aller très vite si les membres ne veulent pas être pris et le réseau démantelé. Comme il est affiché dans toute la ville, « Peine de mort! pour quiconque assistera des juifs qui sortent du quartier résidentiel juif sans autorisation / Peine de mort! pour quiconque cachera, nourrira ou aidera des juifs. » Les enfants qu’ils tentent de sauver sont de tous âges; certains sont vraiment très jeunes et les moyens utilisés pour les faire taire le temps de passer la frontière sont très risqués voire dangereux. C’est palpitant mais aussi terriblement effrayant. Malgré toutes les précautions prises, tout ne se passe pas toujours comme prévu…

irena2

J’ai une nouvelle fois passé un très bon moment de lecture. Le découpage des planches est très bien pensé. On parvient à capter toutes les émotions des personnages, ce qui est une prouesse d’autant plus belle quand on sait le peu de détails incorporés dans les visages. J’apprécie de plus en plus le style de l’illustrateur (j’ai eu l’occasion de le voir à l’oeuvre au salon du Livre de Paris et ce fut un vrai bonheur).

La fin est des plus intrigantes et fait naître beaucoup d’interrogations; la plus grande étant : que va-t-il se passer dans le prochain tome? On peut déjà imaginer quelques détails en découvrant l’illustration en double page à la toute fin de la BD mais pour le reste il faudra patienter jusqu’à janvier 2018.

Je vais conclure en insistant sur le fait que cette série mérite vraiment d’être lue. Que vous soyez amateurs ou non de sagas historiques, laissez-vous tenter. C’est une vraie perle !

Note

05


fiche1

Scénario : Jean-David Morvan / Séverine Tréfouël
Dessin : David Evrard
Éditeur : Glénat
Année de parution : 2017
Genre : BD tout public, historique
Nombre de pages : 67

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s