Le complot du trident – Tristan KOËGEL

trident

resume

Dans le port d’Ostie, le trafic maritime est bloqué par un navire inconnu.

Publius et son neveu Lucius enquêtent. Ils ne vont découvrir à son bord que des cadavres, morts de la peste. À leur cou, un pendentif en forme de trident. Rome est menacée et la peste n’est que le premier fléau infligé à la ville et à ses habitants. Une enquête haletante débute pour le duo…

avis

Merci à NetGalley et aux éditions Didier pour leur confiance.

Dans ce roman, nous sommes plongés dans une sombre affaire de meurtre au cœur de la Rome Antique. Qui a tué l’empereur? Y aurait-il un lien avec ces cadavres découverts sur le bateau d’Ostie? Et que signifient ces symboles de trident aperçus sur les murs de la cité et au cou de plusieurs individus?

Tristan Koegel nous plonge dans une enquête palpitante, avec de multiples rebondissements, interrogations, révélations, etc. C’est un plaisir de voir les héros évoluer dans cette cité antique où le décor est bien planté (les rues, le port, le palais, la prison, etc) et où on perçoit l’omniprésence des dieux et la peur qu’ils suscitent. C’est une joie de se suivre les pérégrinations de Lucius et de son oncle, entre ville et campagne. L’auteur semble avoir couché les mots sur le papier avec une facilité déconcertante.

Du bout de sa sandale, Publius repoussa la nuque du cadavre qu’il venait d’enjamber et la tête du mort se tourna. Devant son rictus macabre, Lucius sentit à nouveau des remous dans son estomac.
« Tu as vu sa langue? Elle est blanche. C’est la peste. Ils sont tous morts de la peste! A moins que… Ressaisis-toi, Lucius! J’ai besoin de toi. »

Lucius est un jeune homme instruit et courageux. D’abord dans l’ombre de son oncle Publius, très charismatique, il va finalement se débrouiller seul et le faire plutôt bien. J’apprécie énormément Publius : il est franc, très intelligent, perspicace et possède un superbe sens de la répartie. Lucius, comme tout adolescent normalement constitué, se laisse plus dominé par ses sentiments, quitte à commettre des erreurs de jugement.
Certaines révélations de la fin sont devinables à l’avance, ce qui ne l’empêche pas d’être théâtrale et explosive.

C’est un livre que je n’avais pas prévu de lire et que j’ai choisi un peu par défaut, mais le hasard a très bien fait les choses. J’ai adoré cette lecture et la recommande chaudement.

Note

05


fiche1

Auteur : Tristan Koegel
Éditeur : Didier Jeunesse
Année de parution : 2017 (octobre)
Format : numérique
Genre : historique, policier
Nombre de pages (en format papier) : 192
Tranche d’âge : à partir de 12 ans

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s