Le club des feignasses – Gavin’s CLEMENTE-RUIZ

feignasses

resume

 QUE FAIRE…

  • Si vous avez un jour appris une terrible nouvelle et décidez d’aller manger une côte de bœuf pour fêter ça,
  • Si vous avez envie d’être au côté de personnes que vous aimez quand vous en avez besoin,
  • Si vous avez toujours rêvé de retrouver l’amoureux de votre jeunesse,
  • Si vous voulez chanter (faux) sans qu’on vous regarde de travers,
  • Si vous avez un jour fait partir d’un club de plage et que l’envie vous revient 50 ans plus tard ?

Rejoignez le club des feignasses!

Rien ne prédisposait Béa, Alice, Sam, Greg et Elisabeth à se rencontrer. Pourtant, ces amoureux et cabossés de la vie, membres d’un club aussi curieux et chaleureux, apprennent vote à se connaître avec leurs failles, leurs richesses et leurs secrets.
Un roman plein d’émotions, d’optimisme et de tendresse qu’anime une galerie de personnages attachants.

avis

En tombant sur le titre et la couverture, je m’attendais un roman humoristique, léger, sans prise de tête. Mais le titre est très trompeur; ne vous y fiez pas. « Le club des feignasses » est en quelque sorte un titre métaphorique.

Les premiers chapitres, qui présentent chacun leur tour les personnages, ne sont pas très réjouissants. Mais l’écriture est agréable, fluide et maîtrisée. Donc on continue la lecture et on est peu à peu entraîné dans ce groupe de personnages extrêmement attachants, tous différents mais avec la même soif de vivre. Béatrice prend naturellement le rôle de leader et entraîne ses camarades dans une aventure humaine qu’ils ne sont pas prêts d’oublier; et nous non plus.

« Mais d’où te vient cet intérêt pour la Vichy Célestins, Béa ? Faut que tu nous expliques.
– J’adore faire des thalassos. C’est mon péché mignon, avec ma fille, Hélène. Celle que vous avez vue. Un week-end, une semaine, on se roule dans la boue, on se fait tripoter de partout, j’adore ça ! »

ruiz
Gavin’s Clemente-Ruiz / Salon de Saint Maur en poche 2018

Ce roman offre une bouffée d’oxygène incroyable. Tous ces gens, dont la vie est loin d’être rose, décident de faire abstraction de leurs malheurs pour lâcher prise et entreprendre des choses qu’ils n’auraient jamais faites avant. On a l’envie viscérale de les voir réussir ! Je suis toujours impressionnée de voir comment, en quelques centaines de pages, un livre peut nous faire passer par tant d’émotions. On rit, on s’insurge, on a les larmes aux yeux, sans jamais tomber dans le mélodrame. Le paroxysme est atteint à la lecture des remerciements de l’auteur, à la fin du livre; d’ordinaire, je ne les lis jamais, mais il me fallait quelque chose en plus à la fin de cette histoire que je ne voulais pas lâcher; ici, je vous assure qu’il faut à tout prix lire les remerciements !

J’ai été complètement chamboulée par cette lecture. Un très beau roman qui vous fera voir certaines choses différemment.

 

Note :

05


fiche1

Auteur : Gavin’s Clemente-Ruiz
Éditeur : Mazarine
Date de parution : 28 mars 2018
Format : broché
Genres / thématiques : relations humaines, lâché-prise
Nombre de pages : 324
ISBN : 9782863744741

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s