Sister and vampire, Tome 1

nor

resume

Elena est une sœur pieuse et dévouée à l’Église. Richter, un ténébreux vampire, la prend pour cible et décide de mettre à l’épreuve sa foi en lui faisant découvrir des plaisirs jusque-là inconnus pour elle…
La jeune femme va tout faire pour résister aux assauts sensuels de son ravisseur et prouver qu’il n’est pas qu’un monstre dépourvu de pitié…
De la religieuse ou de l’insatiable créature de la nuit, qui cédera le premier ?

avis

Je peine depuis des années à trouver une série de mangas avec des vampires qui me passionne autant que Vampire Knight. J’ai une nouvelle fois tenté ma chance avec Sister and Vampire. Je trouvais d’emblée que confronter une créature du diable à des gens de l’Eglise pouvait être intéressant si c’était bien exploité. Autant être honnête : j’ai vite déchanté.

Le dessin est assez traditionnel. Il met essentiellement l’accent sur les nombreux jeux de regards entre les deux personnages principaux pour instaurer cette tension sexuelle qui habite le livre du début jusqu’à la fin.

En effet, on ne prend même pas le temps d’installer une situation de départ et une ambiance; ou très brièvement. On nous apprend que des attaques de vampires sont de plus en plus récurrentes dans la ville ou se déroule l’histoire et c’est tout. Pas la moindre scène sur le quotidien d’Elena, sur la peur qui pourrait régner sur l’établissement religieux… Le manga commence quasi immédiatement par l’enlèvement d’Elena. Par contre, si vous êtes adeptes d’érotisme et de sensualité, vous allez être servis ! Richter passe son temps à sucer le sang de la pauvre sœur… On nous explique que les morsures ne font pas mal mais que, au contraire, elle apporte du plaisir à la victime. Pourquoi pas, mais j’avoue que voir le corps nu d’Elena percé de toutes parts m’a mis très mal à l’aise; je souffrais pour elle.

dav

J’avais du mal avec ce personnage de victime, complètement soumise et presque satisfaite de son sort. Elle n’a d’avis sur rien et se contente d’obéir. Une gentille, douce et naïve petite héroïne de shojo comme je les déteste… Je ne vous parle même pas du personnage improbable du Père supérieur que je vous laisse découvrir par vous-même. En somme, la seule chose qui sauve ce manga, c’est Richter, le vampire. C’est un vrai monstre, une créature de stupre et de luxure qui ne pense qu’à son plaisir personnel. Il n’aspire qu’à apprendre à Elena à céder au désir et à ses pulsions comme il le fait constamment. Il aime être puissant et dominant.  C’est tout à fait la représentation que je me faisais d’un vampire.

Pour résumer, ce manga ne s’embarrasse pas d’un scénario solide et se contente de présenter une potentielle histoire d’amour torride entre un démon et une jeune vierge. Si cette série ne m’a pas convaincue, je ne doute pourtant pas qu’elle trouvera son public parmi les amateurs de romance.

Note :

02


fiche1

Scénario / Dessins : Akatsuki
Éditeur : Pika
Date de parution : 3 octobre 2018
Genre : shojo (public averti)
Nombre de pages : 192
ISBN : 9782811642303

Publicités

2 commentaires sur « Sister and vampire, Tome 1 »

  1. 😂😂😂😂 »une gentille héroïne de shojo douce naïve comme je les déteste ». J’ai bien fait de ne pas accorder un regard à cette licence ! Les shojo j’en lis très peu maintenant. À part Takane et hana et Yona princesse de l’aube, ça aspire vite mon âme, parce que, justement, les même clichés et défauts se retrouvent dans chacun (constamment l’héroïne cruche que je hais d’emblée). Merci pour ton avis. Je suis rassurée de ne pas être là seule à détester ce « trait de caractère ».

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s