21 printemps comme un million d’années – Camille BRISSOT

brissot

resume

Victor & Juliette. Amis depuis toujours, ils se connaissent par cœur. Elle fait tellement partie de sa vie qu’elle habite presque chez lui. Il sait décrypter le moindre de ses éclats d’humeur, se tient prêt à la rattraper si elle trébuche. Car Juliette, insaisissable, est toujours en mouvement. Elle vit sans penser à l’après, comme si chaque jour était le dernier.

avis

J’avais déjà lu précédemment un autre roman de Camille Brissot : La maison des reflets. Elle y abordait aussi la question de la mort, mais dans un contexte beaucoup plus fantastique. 21 printemps comme un million d’années s’inscrit d’avantage dans le réel. Nous y suivons Victor, un jeune homme d’une vingtaine d’années, venu raconté l’histoire de sa meilleure amie à des jeunes filles malades qui l’ont côtoyée.

Ce roman est une succession de flash back entrecoupée parfois de retours au présent : des « interruptions », car il y a toujours des éléments perturbateurs quand on essaie de raconter quelque chose : des gens qui posent des questions, qui intègrent l’auditoire; etc. Ces petites césures dans le récit le rend encore plus crédible, plus vivant. On a vraiment l’impression d’être dans cet hôpital avec les personnages qui écoutent Victor.

Dans ce récit, je pense qu’aucun lecteur ne peut rester insensible face à Juliette. Quel personnage ! Elle est exubérante, têtue, à la fois envahissante et électron libre… Je me suis dit que je serais très vite agacée si j’avais une fille pareille dans mon entourage mais il faut reconnaître que Victor et elle sont parfaitement complémentaires. Leur amitié est terriblement touchante et fera un tas d’envieux. J’ai particulièrement aimé qu’il n’y ait pas la moindre ambiguïté entre les deux jeunes gens (je fais partie de ces gens qui défendent et qui vivent une grande amitié garçon/fille). Petit à petit, on finit par apprécier la bonne humeur de Juliette et le fait qu’elle laisse une trace partout où elle passe. Elle est solaire, rayonnante, pétillante, entière, etc.

« C’était plus facile avec les autres garçons. Je ne me posais pas de questions. Je pouvais rester moi parce que je n’avais jamais peur de leur déplaire, alors que là, je me sens prisonnière… Vic ! C’est vraiment la merde, l’amour ! »

La fin n’est pas une surprise; elle est déjà suggérée dès le quatrième de couverture. On la redoute, on aimerait l’éviter… C’est une histoire tellement poignante ! Vic et Juliette sont à peine sortis de l’enfance et doivent déjà faire des choix cornéliens, affronter la cruauté de la vie, les plans d’avenir compromis, le manque, la solitude, etc. L’histoire étant racontée depuis le début par Victor, ce sont essentiellement ses réactions et ses doutes auxquels nous sommes confrontés. On s’attache si vite à tout le monde, on a envie de les prendre dans nos bras tout le temps; le temps de lire une petite centaine de pages et Victor et Juliette étaient devenus mes propres amis.

Parmi les nombreux romans qui exploite le sujet à la mode des adolescents malades, celui-ci doit impérativement être lu ! On est plongé dans l’émotion, non pas parce que le récit tomberait dans le pathos, mais tout simplement parce que les héros sont vrais. On a presque l’impression de lire un témoignage. Je les ai tellement aimés que j’aimerais presque une suite, quelques années plus tard par exemple…

Lisez ce livre. Vraiment.

Note :

05


fiche1

Auteur : Camille Brissot
Éditeur : Syros
Format : broché
Date de parution : 10 janvier 2019
Genre / thématiques : drame, amitié
Tranche d’âge : à partir de 12 ans
Nombre de pages : 224
ISBN : 9782748526103

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s