Elia, la passeuse d’âmes, Tome 3 – Marie VAREILLE

Suite à l’échec de l’attaque du Conclusar, les combats de l’Aube ont été décimés, Tim a disparu et Solstan est passé à l’ennemi.
Elia, activement recherchée par le Palatium, doit fuir la cité pour survivre.
Dans un monde fait d’injustice et de violence où les Passeurs d’âmes ont désormais les pleins pouvoirs, elle devra affronter le pire.
Seule face à la puissance du Palatium, saura-t-elle se relever et sauver ceux qu’elle aime ?

La conclusion de cette intense saga est enfin là ! Après tant de péripéties, de désillusion et d’angoisse, Elia, Solstan et les autres vont-ils réussir à renverser le cruel gouvernement de castes ?

Avant de parler des événements narrés dans ce troisième tome, il est important de signaler qu’on trouve le résumé des autres tomes au début du livre. Quelle excellente initiative ! Quelle que soit la saga, il est toujours frustrant de commencer une suite en constatant qu’on a oublié des détails du début. Personnellement, j’avais lu les autres tomes il y a peu donc j’avais encore les anciennes aventures d’Elia en tête, mais ce serait bien que cette démarche de résumé se propage vers d’autres séries.

 » Dans la vie, il y a ceux qui choisissent de voir qu’il fait nuit et ceux qui savent que plus il fait sombre, mieux on peut voir les étoiles. « 

Comme d’habitude, je ne vous spoilerai pas sur le contenu de ce livre. Si dans les premiers chapitres Elia conserve le côté passif qui m’avait déplu dans le tome précédent, elle reprend finalement du poil de la bête et plonge au cœur de l’action. Ses acolytes ne sont évidemment pas en reste. C’est un tome final comme on les aime : dynamique, explosif, plein d’action, de dangers et de secrets dévoilés. Beaucoup de dystopies ont tendance à se conclure de la même façon avec des schémas presque incontournables, mais celle-ci sait prendre les lecteurs à revers et les surprendre. Si vous aimez vous révolter, crier, pleurer devant un livre, vous serez amplement satisfaits.

Ma bonne résolution de 2019 de finir les séries livresques entamées est pour la première fois honorée. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette trilogie et à en discuter à froid avec ma camarade de lecture, Alexia. Merci à Marie Vareille pour cette belle aventure que je ne manquerai pas de conseiller.

Note


Auteur : Marie Vareille
Éditeur : Pocket Jeunesse
Format : broché
Genre/thématique(s) : dystopie
Tranche d’âge : à partir de 15 ans
Nombre de pages : 416
ISBN : 9782266285551

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s