Dernière terre – Clément RIVIERE

Au cœur d’une France envahie par les zombies, Dernière Terre raconte le voyage insolite de quatre jeunes prêts à tout pour rejoindre l’Angleterre.
Thomas, David, Laura et la petite Sophie vont côtoyer une série d’univers aussi bien mystique, surnaturel que médiéval. Pour traverser la Manche, notre quatuor de bras cassés va ainsi croiser une galerie de survivants aussi terrifiants qu’excentriques. Chaque étape de l’aventure permet de comprendre les origines de l’infection et le rôle primordial que les quatre personnages vont devoir tenir. Auront-ils assez de courage, de culot et d’inconscience pour parvenir à sauver l’Europe ? 

Merci à Babelio et Audible Studio pour leur confiance.

Les livres au format audio s’installe progressivement dans le paysage littéraire contemporain. J’ai pu tester la pratique grâce à Dernière terre et ce fut très plaisant.

Les chapitres de cette oeuvre font tous entre 20 et 30 minutes; on peut aisément les écouter en se préparant le matin, durant certaines tâches ménagères ou d’autres occupations. La construction de l’histoire est également singulière : il n’y a que des dialogues, pas le moindre récit. S’il faut quelques minutes d’adaptation, on réalise par la suite que cela donne un vrai dynamisme aux péripéties; ceci est plutôt pertinent quand on a affaire à une histoire de zombies. Les orateurs/comédiens sont bien choisis car on sent également dans le ton de leur voix l’urgence de certaines situations.

« – Tu es prêt ?
– Comme d’habitude : pas du tout. »

Les quatre personnages principaux vont voyager à travers la France pour trouver une solution à l’invasion zombie qui ravage la population. Au cours de leur expédition, ils rencontrent des tas de personnages, tous aussi cinglés les uns que les autres. Il y a une véritable intrigue fantastique, au départ très simple, mais qui gagne en originalité au fur et à mesure de l’écoute. Je dois cependant avouer que je n’ai pas été très sensible à la dimension humoristique. Les gags n’ont pas réussi à me faire rire et je les même trouver lourds et redondants au bout d’un moment. Pour finir sur les notes négatives, la voix nasillarde de la petite Sophie est vite agaçante.

Cependant, comme je le disais au départ, le tout s’écoute vraiment très vite et même en écoutant l’oeuvre sous plusieurs jours, on ne voit pas les quatre heures de dialogues défiler. Fan inconditionnelle de la série « Kaamelott », je n’ai pu m’empêcher de sourire en reconnaissant distinctement la voix de plusieurs acteurs. Donald Reignoux, grand professionnel du doublage est également de la partie (entre bien d’autres, voix française de Harold dans « Dragons », de Titeuf, de Reese dans « Malcolm » ou encore du personnage de Jasper dans « The 100 » que je dévore actuellement <3). Allez voir sa biographie, c’est juste impressionnant !

Pour résumer, même si le fond de l’histoire et la composition des dialogues ont, à mon sens, certaines lacunes, le travail de doublage est impeccable et donne vie à l’action, pourtant jamais décrite.

Note :


Texte : Clément Rivière
Éditeur : Audible Studios
Durée : 4h10
Voix principales : Donald Reignoux, Pierre Lacombe, Audrey Pirault, Mathilde Cerf
Genre : fantastique, humour

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s