Le choix de revivre – Clare MACKINTOSH

Max et Pip forment un couple on ne peut plus solide. Cependant, confrontés à la maladie incurable de leur petit garçon, ils doivent faire face à la décision la plus lourde et importante de leur vie, et ils ne parviennent pas à trouver un accord. Les conséquences de ce choix impossible menacent de dévaster leur couple. Rien ne sera jamais plus comme avant.

Merci à Babelio et aux éditions Marabout pour leur confiance.

Avant même que l’histoire commence, l’auteure tient à mettre les choses à plat : son mari et elles ont été dans la même situation que les personnages : ils ont dû prendre la décision de poursuivre ou non les soins pour leur enfant gravement malade. Mais ce livre n’a pas pour but de savoir quel est le meilleur choix à faire ou lancer le débat. Il pose la question de savoir ce qu’il se passe après la décision : comment reprendre le dessus ? Peut-on peut préserver son couple face à une divergence d’opinion aussi grave ?

Le livre comporte deux parties : l’avant et l’après verdict du juge. La première présente le quotidien des parents pendant que leur fils de moins de trois ans est hospitalisé. Pip a arrêté de travailler pour passer toutes ses journées auprès du petit Dylan. Max, lui, continue ses allers-retours professionnels entre l’Angleterre et les Etats-Unis. C’est un couple très attendrissant qui nous livre beaucoup de leurs souvenirs de parents mais aussi d’amants. On arrive aisément à s’identifier à eux, ce qui rend leur histoire encore plus émouvante. Nous suivons également le médecin de Dylan; celle qui aura la lourde tache de leur dire que la tumeur de Dylan a grossi… Ces trois personnages sont terriblement humains : ils reconnaissent que c’est dur, qu’ils ont souvent envie de baisser les bras, mais c’est finalement l’espoir qui prend le dessus et leur donne envie de continuer de se battre pour le petit garçon. Pourtant, quand ils se retrouvent à la croisée des chemins, Max et Pip sont en désaccord pour la toute première fois et aucun n’est prêt à céder… Même si l’auteure s’efforce de défendre ses deux personnages et leurs convictions, on ne peut pas s’empêcher de prendre partie tant le sujet nous touche.

« Je pense aux cygnes que nous allons nourrir avec Dylan sur les canaux de Stratford : leur arrive-t-il d’abandonner ? Tous ces furieux coups de pattes sous l’eau deviennent-ils trop pénibles un jour ? La tension monte-t-elle progressivement comme je la sens monter en moi jusqu’à ce que l’angoisse l’emporte et qu’ils deviennent incapables de glisser à la surface de l’eau en feignant que tout va bien. Et après… que se passe-t-il ? »

La deuxième partie du livre est construite de manière originale. Un chapitre sur deux correspond à une situation différente : 1) si le juge avait décidé de mettre Dylan en soins palliatifs 2) si les médecins étaient autorisés à prescrire de lourds traitements pour aider le petit garçon à vivre plus longtemps. Deux réalités différentes, deux temporalités, l’une racontée du point de vue de Pip, l’autre du point de vue de Max. Malgré le changement constant, il est facile de suivre les deux personnages en parallèle tant l’écriture est maîtrisée. Sans avoir été au chevet d’un enfant malade ou simplement avoir été parente, j’ai la conviction que ce que raconte Clare Mackintosh est extrêmement juste, que ce soit dans l’épreuve du deuil, des regrets, de l’impossibilité de vivre dans la même maison, voire l’impossibilité de vivre avec le même conjoint… Comment remonter la pente ? Que répondre quand on nous demande si on a des enfants ? Le courage dont Max et Pip doivent encore faire preuve après les événements tragique est tout admirable.

Ce roman est bouleversant. J’ai énormément de respect pour ces gens capables de rester debout malgré les épreuves de la vie, malgré la maladie d’un enfant. Je remercie une nouvelle fois Babelio et les éditions Marabout pour m’avoir permis de sortir de ma zone de confort, car il est certain que je ne me serai pas dirigée naturellement vers un roman aussi triste.

Note :

04

Auteur : Clare Mackintosh
Éditeur : Marabout (collection La Belle Etoile)
Format : broché
Date de parution : 15 janvier 2020
Genre / thématique(s) : littérature contemporaine, drame
Nombre de pages : 461
ISBN : 9782501138390

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s