Monster Délices, Tome 1

Commis pâtissier au restaurant Bidonnet, Chris a la désagréable surprise de voir disparaître, comme par magie, ses délicieuses créations. Et pour cause ! Lorsqu’il découvre qu’un étrange écureuil est responsable des larcins, il le poursuit jusqu’au fond de l’énorme frigo du restaurant… et découvre le monde magique et hivernal de Fridgebottom ! C’est là qu’il fait la connaissance d’Hanna, une jeune elfe qui tente de tenir un salon de thé en dépit de son absence totale de talent culinaire. Heureusement pour elle, Chris a le don de concocter la formule sucrée parfaite pour chacun, fut-ce un dieu nordique ou une créature légendaire !

Si je suis loin d’être une grande experte en cuisine, j’adore la déguster ! C’est le péché de gourmandise qui m’a attiré vers cette bande dessinée à la couverture lumineuse et pleine de douceurs (dans les deux sens du terme).

Entrez dans votre réfrigérateur et découvrez un monde polaire magique où lutins, yétis et autres créatures du froid mènent une vie paisible ! Tous les personnages principaux sont hyper mignons. On en sait peu sur eux, ce qui n’empêche pas de les suivre avec empressement dans leur folle aventure. Tout ce que l’on a besoin de savoir, c’est que Chris et Hannah, bien que n’étant ni du même monde ni de la même espèce, sont deux amoureux de la pâtisserie. C’est ce qui va les pousser à s’associer pour mener à bien leur mission : gagner un concours dans cette discipline pour empêcher la fermeture de l’échoppe de Hannah. Mais quel dessert choisir pour plaire à coup sûr au juge de l’épreuve ?

Le rythme est très dynamique. On s’attarde peu sur les explications, les descriptions mais les dessins font plutôt bien le travail. La vie des protagonistes et les secrets de ce monde merveilleux feront peut-être l’objet d’un tome futur. Cela conforte l’idée que le temps presse et que les deux héros vont se démener pour réussir.

Si je devais donner un point négatif à cette bande dessinée, c’est de m’avoir fait honteusement saliver. Outre le fait de nous mettre constamment de jolis desserts sous le nez, on nous en donne la recette (concoctée par Christophe Michalak) ! Roses à la pomme, mousse glacée caramel spéculoos orange… C’est une BD à ne surtout pas lire en cas de petit creux mais qui peut être à l’origine d’un atelier en famille !

Pour réussir une bonne bande dessinée : mélanger délicatement une chouette histoire avec de jolis héros, ajouter des dessins drôles et pétillants, saupoudrer de magie et cuire à feu doux. A déguster sans modération !

Note :

04

Scénario : Sylvain Dos Santos & Hachmi Mariam
Dessins : David Raphet
Éditeur : Le Lombard
Date de parution : 6 mars 2020
Genre : BD tout public
Nombre de pages : 48
ISBN : 9782803637133

4 commentaires sur « Monster Délices, Tome 1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s