Boucles de pierre

Une fillette traverse le parc chaque jour pour rendre visite à son oncle malade. Elle observe les bébés qui grandissent, des amoureux « qui s’embrassent, et puis moins, et puis non », des branches qui cassent. Il y en a des choses à voir au jardin ! Et puis elle remarque autre chose : les cheveux des statues poussent ! Oh, lentement, il faut faire bien attention pour le voir… Au fil des mois, elle raconte ainsi la vie secrète du jardin à son oncle.
Mais au printemps, rien ne va plus. On dirait que les chérubins de la fontaine vont fonder un groupe de rock et les Trois Grâces près du kiosque ont la frange qui descend jusqu’au menton ! Une dame du parc s’étonne : mais que fait le coiffeur ? Comment ça, le coiffeur ?

Il est rare que je fasse cela, mais avant de parler de l’intérieur du livre, j’aimerais donner mon ressenti sur cette couverture. Je ne la trouve pas du tout accrocheuse, majoritairement à cause de ce titre qui semble jeté sur le dessin : décalé sur le côté et avec une police d’écriture pas vraiment jolie, je pense que cela peut gâcher le premier sentiment qu’on a en découvrant ce livre en rayon.

C’est le dessin qui a attisé ma curiosité. Loin des traits hyper cartoonesques qu’on retrouve beaucoup dans les albums actuels, celui-ci ressemble plus aux albums de notre enfance, avec très peu de noir et de contours, et des couleurs très douces. Quand les illustrations sont en double page, elles regorgent de petits détails de la vie quotidienne qui amènent à sourire.

L’histoire est aussi douce que les dessins mais aussi poétique et un brin fantastique. Nous voyons tous la pierre comme un matériau brut, figé; mais les statues de cette histoire changent d’apparence, comme si elles étaient vivantes. Il y en a de toutes les formes, du personnage historique aux angelots en passant par la muse. Ce sont vraiment des personnages à part entière de l’histoire qui nous fascinent autant qu’ils fascinent la petite fillette qui les observent tous les jours. Pourquoi leur poils et leurs cheveux poussent et comment le problème sera-t-il résolu ?

Malgré la couverture, j’ai eu un vrai coup de foudre pour cette histoire très originale et surtout ces sublimes illustrations à la fois sobres et pleines de couleurs. De quoi donner envie de plein air et de balades dans les grands espaces.

Note :


Texte : Clémentine Beauvais
Dessins : Max Ducos
Editeur : Sarbacane
Format : 23 x 32 cm, couverture rigide
Date de parution : 17 mars 2021
Tranche d’âge : à partir de 5 ans
Nombre de pages : 28
EAN : 9782377316038

2 commentaires sur « Boucles de pierre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s