Titeuf, Tome 17

C’est la jungle !

Titeuf et Manu partent en colo ! Ils auraient préféré aller au camp de jeux vidéo mais bon, il n’y avait plus de place. C’est donc pour le camp du Bois des ours qu’ils prennent le train ! On leur a vendu un grand bol d’air frais et Titeuf le citadin découvre la vie en pleine nature. Préparer à manger, faire de la randonnée et du camping, c’est sympa, mais si c’est pour se faire bouffer le zizi par un loup, faut pô compter sur lui ! Heureusement, il y a les nouveaux copains et copines, une monitrice méga cool et puis en colo, on vit quand même plein d’aventures. On fait de l’escalade, on se baigne dans les rivières et il paraît même qu’on découvre parfois des trésors…
Un peu déboussolé, loin du bitume et des klaxons, Titeuf découvre la vie en communauté, les toilettes sèches et le compost. Ça fait beaucoup d’un coup, mais il est pô une mauviette et il est prêt à plonger dans l’enfer vert, peuplé de bêtes sauvages comme… des hérissons, des sauterelles et des moustiques. Un nouveau tome pour une grande aventure dans laquelle la célèbre mèche blonde se frotte à l’écologie, aux nouvelles amitiés et aux amours de vacances !

Depuis mes premiers tomes offerts dans une station service, je suis toujours au rendez-vous lors qu’une nouvelle aventure de Titeuf pointe le bout de son nez. Cependant, je dois avouer que les dernières parutions m’avaient un peu déçue; je trouvais que les sujets d’actualité prenaient trop d’importance et que l’humour qui, selon moi, avait fait le succès de la série était très effacé.

Dans ce nouveau tome, Zep a réussi avec brio à donner une part égale aux deux. Les fans de la première heure prendront peut-être peur en constatant qu’il n’y a que Manu pour accompagner le héros dans ses nouvelles péripéties (et Thérèse qui ne m’avait laissé aucun souvenir). Ceci étant dit, certains camarades de la colonie remplacent parfaitement les copains de classe : par exemple, pour égaler « Puduk » dont l’odeur doit assurément manquer au blondinet, il y a Jimmy qui se contente de puer des pieds. C’est un gag qui me fera probablement rire jusqu’à la fin de mes jours. En voyant ça, j’ai enfin eu l’impression de renouer avec les débuts de la série !

Pour une génération adepte de jeux vidéo et d’activités sur Internet, le retour à la nature est un peu brutal. Finalement, Titeuf et ses copains ne s’ennuient pas un seul instant et nous non plus : chasse au trésor, amours de vacances et bien évidemment, sensibilisation à l’écologie. Cela donne lieu, comme d’habitude, à des situations cocasses, des quiproquos et des réflexions totalement hilarantes.

Je me suis régalée durant toute la lecture de ce tome à la fois actuel et nostalgique (beaucoup d’évènements rappelleront des souvenirs à ceux qui ont testé les colonies de vacances durant leur jeunesse). Le dessin est toujours aussi dynamique et les couleurs très vives. Bref, c’est une aventure particulièrement réussie ! A quand la prochaine ?

Note :


Scénario / Dessins : Zep
Editeur : Glénat
Date de parution : 2 juin 2021
Genre : BD tout public
Nombre de pages : 64
EAN : 9782344045275

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s