Les tribulations de Lady Eleanor Grant, Tome 2 – Julie JAMES

1912. De retour à Londres, Lady Eleanor Grant découvre avec consternation que ses « pairs » égyptologues refusent de reconnaître son travail sur la reine Nitetis, mené au côté du professeur Schaeffenberg.
Son intérêt s’éveille lorsqu’elle entend parler d’un médaillon égyptien, en lien avec un coffre déterré en plein milieu de la jungle d’Amérique Centrale. Les anciens Égyptiens auraient-ils réussi à traverser l’Atlantique ?
Cette étrange affaire est peut-être l’unique occasion d’obtenir la considération à laquelle Eleanor aspire tant. Elle décide de suivre les traces de ce mystérieux bijou et, accompagnée de Bridges, son fidèle majordome, se retrouvera embarquée dans une enquête de grande ampleur sous le coup d’une malédiction millénaire, des bas-fonds de l’East-End jusqu’aux Amériques.

Bien qu’ayant eu un beau coup de cœur pour le premier tome, j’ai laissé le suivant patienter dans ma pile à lire pendant deux ans… Fort heureusement pour moi, j’avais encore en tête les détails les plus importants.

Dès les premières pages, j’ai retrouvé le plaisir de la plume de Julie James, immersive et soignée. Par ses descriptions maîtrisées, elle parvient à nous happer pour nous faire vivre intensément les déboires de l’égyptologue. Les illustrations y sont aussi pour beaucoup. Mais ce qui m’a fait agripper mon livre avec un besoin viscéral d’en savoir plus, c’est un élément historique qui n’est pas explicitement mentionné dans le résumé; c’est tellement appréciable quand un quatrième de couverture ne raconte pas la quasi totalité du contenu ! Moi, lectrice du XXIe siècle qui a de vagues connaissances du passé, je me suis vue en train de supplier les héros : « non, ne faites pas ça ! Je sais ce qu’il va arriver ! ». C’est assez dingue comme sentiment.

La première partie du roman comporte une part d’investigations ainsi que des révélations sur un personnage qui n’est plus si secondaire. S’il m’a manqué un peu du pep’s et du suspense dont j’avais souvenir dans le premier tome, je les ai retrouvés par la suite. Une nouvelle enquête voit le jour et occulte la recherche du médaillon. Néanmoins, il ne disparaît jamais vraiment du récit grâce à des extraits de journal intime intercalés entre les chapitres.

« La dernière fois que je vous ai laissée partir seule, on m’annonçait votre disparition et votre mort présumée quelques semaines après. C’est pourquoi j’aime autant rester à vos côtés aujourd’hui. »

Concernant les amours d’Eleanor qui prenaient déjà une part importante auparavant, elles m’ont un peu moins charmée ici à cause d’un cliché auquel j’aurais préféré échapper : le bad boy qui traînent ses blessures du passé. Mais même si l’homme en question m’a légèrement déçue, il est toujours agréable de constater combien il trouble Lady Grant.

Certains détails de fin peuvent être devinés bien à l’avance mais cela n’enlève rien au côté captivant de l’histoire et toutes les émotions qui en découlent. L’autrice explique en note de fin combien elle s’est documentée pour intégrer sa fiction dans un décor aussi réel que possible mais c’était presque inutile : cela se ressent complètement dans ses mots.

Avec ce deuxième acte, Julie James confirme sa place parmi les auteurs talentueux qui évoluent dans le monde de l’auto édition. Mais les pérégrinations d’Eleanor en Amérique ne sont pas encore terminées. Quel nouveau périple l’attend ?

Note :

04

Auteur : Julie James
Illustrations : Lowenael
Editeur : auto édition
Format : grand format broché
Date de parution : 25 mai 2020
Genre : historique, aventure, enquête
Nombre de pages : 386
EAN : 9782957248711

2 commentaires sur « Les tribulations de Lady Eleanor Grant, Tome 2 – Julie JAMES »

  1. Même si j’ai aussi beaucoup aimé la première aventure je ne me suis pas encore lancée dans la suite car je trouve que ce n’est pas donné.
    C’est dommage car malgré certains clichés ça a l’air tout aussi réussi !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s