Ash Princess, Tome 1 – Laura SEBASTIAN

ash princess

resume

Quand j’avais six ans, le Kaiser a tué ma mère.
Pendant dix ans, j’ai vécu comme une morte,
l’ombre de moi-même, à la merci de mes tortionnaires.
On m’a volé mon nom. Mais je ne serai jamais Lady Thora.
Je m’appelle Theodosia Eirene Houzzara. Comme ma mère avant moi et toutes mes aïeules, je suis une reine du feu, et le sang du dieu coule dans mes veines.
Quoi qu’il m’en coûte, je reprendrai ce qui m’a été volé.

avis

Voilà un roman qui nous plonge dans son ambiance dès les premières pages. Le royaume est sous le joug d’un être tyrannique qui, dix ans, a renversé la reine et l’a tué sous les yeux de sa fille. L’ histoire nous est racontée à la première personne, à travers le regard de cette dernière, toujours vivante malgré les événements. Le Kaiser (le roi) en fait une martyr qui paie pour chaque crime commis par les rebelles toujours fidèles à leur défunte souveraine. Les coups de fouet et autres démonstrations de violence sont récurrentes, si bien que l’héroïne, comme le lecteur, a la boule au ventre chaque fois qu’une page est tournée. Bien que Thora soit très entourée, elle ne peut se fier à personne : ni à sa femme de chambre à la bouche cousue, ni à Crescentia, la fille du bras droit du roi qui la considère pourtant comme une sœur, ni au fils du roi qui semble la prendre en pitié… Personne. On se doute bien qu’à un moment ou un autre, quelqu’un va trahir Thora et la dénoncer. Mais qui et quand ?

L’écriture et le rythme donné par l’auteure sont savoureux. Comme sous-entendu précédemment, nous sommes en permanence sous tension. Il y a tout de même quelques passages longs mais on peut les mettre sur le compte des multiples incertitudes de l’héroïne. L’enjeu est crucial et elle n’aura pas le droit à une seconde chance : si elle échoue dans sa tentative d’évasion, qui sait quel nouvel acte encore plus barbare que les précédents le Kaiser va lui infliger ?

Un Gardien doit se dévouer tout entier à son Dieu, avant toute chose. Une reine doit se dévouer toute entière à son peuple, avant toute chose. Tu ne peux pas jouer sur les deux tableaux. Tu peux aimer les dieux., tu peux aimer ta mère, tu peux aimer qui tu veux en ce monde : mais Astrée doit passer avant nous tous.

L’héroïne ne s’affirme pas suffisamment dans ce premier tome pour que je puisse dire si je l’apprécie ou non. La seule chose qui m’a touchée chez elle et qui transpire tout le long du livre est l’amour inconditionnel qu’elle porte à sa mère. Elle pense à elle en quasi permanence et j’ai trouvé cela très émouvant. Mais il y a aussi une foule de personnages secondaires très différents et qui peuvent chacun nous séduire ou nous dégoûter à leur façon. Pour ma part, je dois reconnaître que j’ai été fascinée par la Kaiserin, la femme du roi, et par Crescentia.  Outre les scènes d’action et de punitions, nous pouvons aussi assister à la naissance d’un triangle amoureux. Il n’est pas très passionnant pour le moment et de toute façon ce n’est pas quelque chose qui me fait fantasmer. J’ai pourtant ma petite préférence parmi les prétendants et je suis curieuse de savoir si l’un va se démarquer dans le prochain tome.

La fin est puissante, encore plus spectaculaire que le début et nous rend avide de connaître la suite des aventures de Theodosia. Quelque chose me dit que les héros ne sont pas au bout de leurs peines.

Ce premier tome est très intense et l’univers original. J’ai passé un très bon moment de lecture et j’ai hâte d’avoir des réponses à toutes les questions que je me pose sur la suite de l’histoire.

Note :

04


fiche1

Auteur : Laura Sebastian
Éditeur : Albin Michel
Format : broché
Date de parution : 5 septembre 2018
Genre / thématique : Fantasy
Nombre de pages : 528
Tranche d’âge : à partir de 15 ans
ISBN : 9782226399472

Publicités

Un commentaire sur « Ash Princess, Tome 1 – Laura SEBASTIAN »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s