Les dossiers du voile – Adrian TOMAS

Lieutenant de police au sein de la Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris, Tia Morcese a beaucoup de mal à faire respecter l’ordre et la sécurité… et surtout à éviter que druides, nécromanciens, loups-garous et autres espèces méta-humaines révèlent leur existence au reste du monde. À côté de son impressionnante grande sœur, Mona pourrait presque passer pour une ado normale. Pourtant, l’apprentie sorcière est loin d’avoir les yeux dans sa poche ! Et quand elle tombe sur des informations-clés qui pourraient faire avancer les affaires en cours de Tia, elle n’hésite pas une seconde à suivre ses propres pistes. Mais le monde du Voile n’est pas sans danger…

Merci aux éditions Fleurus pour leur confiance.

En commençant cette enquête paranormale, j’ai cru relire Les tribulations d’Esther Parmentier de Maëlle Desard : un monde parallèle peuplé de créatures magiques qui se cachent des humains, une héroïne adulte indépendante et instable, etc. Cependant, le roman se différencie par un humour bien dosé qui alterne avec une ambiance sombre, un danger latent. On est facilement immergé dans l’univers fantastique. Les espèces qui y vivent et la façon dont elles le font sont connues de la plupart des lecteurs : vampires, loups-garous, trolls, sorcières, fées etc. L’auteur prend le parti de ne rien changer aux légendes traditionnelles pour se concentrer d’avantage sur les crimes et leurs conséquences.

« C’est dingue comme la solution idéale pours les bas-de-plafond revient toujours à tout détruire… Quelqu’un ou quelque chose menace ma petite vie bien tranquille, mes petites illusions, ça me rend mal à l’aise ? Cramons tout ça, ça ira mieux après, on repartira sur des bases saines ! Sérieusement, à quel moment dans l’Histoire ce genre de principe débile a-t-il donné quelque chose de positif ? »

Les groupes forment des familles presque comme dans une organisation mafieuse. Les meurtres ne peuvent pas rester impunis; c’est dans ce contexte orageux que travaille Tia. Ce lieutenant de police de 28 ans n’est pas très regardante sur le règlement, sauf quand il s’agit de veiller sur tous ses frères et sœurs. Elle a un sacré tempérament et un bon crochet du droit qui en font une héroïne forte qu’on adore rapidement. Dans la mesure où l’accent n’est pas mis sur sa vie d’adulte mais plutôt sur son rôle de grande sœur représentante de la loi, je pense que les lecteurs adolescents (la cible éditoriale de ce roman) peuvent tout de même s’attacher à cette presque trentenaire. Mona, la petite sœur de 15 ans aurait pu leur permettre de s’identifier plus facilement mais je l’ai trouvée personnellement trop stéréotypée (scotchée à son portable et amoureuse du premier garçon venu) et ses interventions sont peu utiles à l’intrigue.

L’issu des investigations est assez évidente et un peu trop rapide à mon goût. Néanmoins, j’ai adoré l’implication de Tia, ses entretiens tendus avec des énergumènes puissants et redoutables et ses initiatives faisant rarement l’unanimité. En résumé, j’ai apprécié les différentes péripéties mais pas le dénouement.

D’un point de vue personnel, c’était une lecture très sympathique. Je serai attentive aux autres publications d’Adrien Tomas. De mon point de vue de libraire jeunesse, si le personnage quasi secondaire de Mona et ses petits camarades n’avaient pas été là, ce roman aurait clairement eu sa place en rayon fantastique pour adulte.

Note :


Auteur : Adrien Tomas
Editeur : Fleurus
Format : broché
Date de parution : 8 janvier 2021
Genre / thématique(s) : fantastique, policier
Tranche d’âge : à partir de 15 ans
Nombre de pages : 416
ISBN : 9782215174424

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s