Lettre à toi qui m’aimes – Julia THEVENOT

Yliès et Pénélope, ça sonne comme un couple fait pour s’aimer, un duo romantique de lettrés ; c’est musical, gourmand, sucré-calé. Alors pourquoi Pénélope ne l’aime-t-elle pas, Yliès, hein ? Elle joue avec lui, en plus, sérieux : du jour où elle l’a rencontré, elle a su qu’elle lui plaisait. Elle l’a senti, compris. Alors pourquoi, pourquoi, l’a-t-elle laissé s’approcher, s’amouracher, se glisser dans son quotidien et ses amitiés, aller aussi loin, aussi près ? Pourquoi ne veut-elle pas l’aimer ?

Je ne me serais pas instinctivement dirigée vers cette lecture. Ce sont les multiples avis élogieux de la blogosphère qui m’ont donné envie et j’ai eu raison de m’y fier.

J’aime cette mise en page destructurée, avec des espaces entre les phrases qui donnent une douce musicalité et une puissance aux mots. Le vocabulaire est pertinent ainsi que les figures de style habilement maîtrisées.

Au-delà de la forme du texte, j’ai été véritablement séduite par le propos. Ayant été dans la situation de Pénélope, je suis certaine que l’autrice l’a été également pour parler de sentiments aussi véridiques. L’héroïne apprécie Yliès mais elle n’en est pas amoureuse; elle essaye de lui dire subtilement mais le jeune homme ne veut pas comprendre. Comment s’y prendre sans le blesser ? Comment se libérer de cette pression qu’exercent ses yeux transis d’amour et ses messages intempestifs ?

Outre Yliès, Pénélope doit aussi se justifier auprès des autres, de leurs amis communs qui finissent par s’en mêler. L’adolescente passe par tous les stades : le doute, la culpabilité, la colère… Pourquoi dire non à quelqu’un quand on n’est pas amoureux nous fait-il injustement passer pour un méchant ? Pénélope a-t-elle malencontreusement laissé croire à Yliès qu’une idylle entre eux était possible ? Je me suis totalement reconnue dans ces réflexions et ce véritable combat que mène l’héroïne pour défendre ses décisions et sa liberté.

C’est très intelligent et novateur de la part de Julia Thevenot de se mettre pour une fois du côté de celui qui dit non à une histoire d’amour. La littérature moderne adore exploiter le thème du coup de foudre mutuel ou du « je t’aime moi non plus », et les personnages qui rejettent leur prétendant(e) passent pour des sans cœur. Ce petit roman propose enfin un deuxième son de cloche et surtout dédramatise l’amour non réciproque. Ca fait partie de la vie et on finit par s’en remettre.

Note :

04

Auteur : Julie Thévenot
Editeur : Sarbacane
Format : grand format broché
Date de parution : 7 avril 2021
Genre(s) / thématique(s) : vie quotidienne
Tranche d’âge : à partir de 13 ans
Nombre de pages : 120
EAN : 9782377315994

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s