Aberrations, Tome 1 – Joseph DELANEY

Le Shole, un monstrueux brouillard, a englouti des régions entières de l’Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s’y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créature immondes : les aberrations.
Dans le duché de Lancaster, Crafty, treize ans, est l’un des rares survivants qui peut traverser ces étendues maudites. Recruté pour servir au château, il devient l’apprenti d’une mystérieuse guilde qui l’envoie effectuer des missions dans les zones dangereuses. Mais bientôt, le garçon devine que les aberrations ne représentent peut-être pas le plus grand danger…

J’étais curieuse de découvrir cette nouvelle série de Joseph Delaney. Si L’Epouvanteur, lu il y a longtemps, ne m’avait pas laissé un énorme souvenir, j’avais beaucoup aimé la saga Arena 13.

La situation de départ est similaire aux autres sagas de l’auteur : un jeune adolescent livré à lui-même dans un monde dangereux et hostile. Au début de son voyage, Crafty va pourtant être accompagné par son père, étrangement distant malgré le fait que le jeune héros soit son seul enfant encore vivant. On va malheureusement se rendre compte rapidement que cette froideur atteint tous les personnages secondaires du roman. On ne sent aucune sympathie, empathie ou autre manifestation de gentillesse chez personne. Cela m’a complètement déstabilisée.

N’étant, par conséquent, attachée à aucun héros, les péripéties m’ont paru longues et surtout répétitives. Le schéma est sans cesse le même : les apprentis explorent le Shole, rentrent pour signaler une anomalie et se retrouvent face à un mur quand leurs supérieurs ne les prennent pas au sérieux.

« Les gens brillants manquent de bon sens, pensa-t-il. Ils ont trop la tête dans les nuages pour voir ce qui se passe au ras du sol. »

Les tentatives de rebondissements retombent également comme des soufflés. C’est un roman plat, sans âme, dont j’ai beaucoup de mal à trouver des qualités. C’est sidérant de la part de l’auteur qui nous avait habitués à cent fois mieux. Le seul avantage à noter est que l’écriture étant simple et fluide, le roman se lit vite…

A mon grand regret, je ne peux que déconseiller cette saga. Si vous souhaitez découvrir l’auteur, dirigez-vous plutôt vers le surprenant Arena 13.

Note :


Auteur : Joseph Delaney
Éditeur : Bayard
Format : broché
Date de parution : 20 février 2019
Genre /thématiques : fantasy
Nombre de pages : 352
Tranche d’âge : à partir de 12 ans
ISBN : 9782747097956

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s