Hey June

Hey June raconte 24 heures dans la vie d’une trentenaire indépendante, fainéante, irrévérencieuse et caustique. Elle traverse sa journée comme un Beatles traverse la route, sans regarder et avec assurance, même si elle ne va nulle part.

Nous sommes en présence d’une succession de gags en trois cases qui nous montre la vie de June. Elle a la trentaine, elle est dessinatrice, elle n’aime pas les réunions de famille, elle essaie d’arrêter de fumer, elle n’est pas toujours très élégante, elle a la flemme pour presque tout… Bref, elle représente parfaitement bien une partie de la gente féminine (dont je pense faire partie). Certains diront que des anti héroïnes du genre, on nous en pond cinquante par an ces derniers temps; mais je trouve que la touche Fabcaro apporte un léger plus. Non, les célibataires endurcies n’écoutent pas toutes « Single Lady » de Beyoncé en boucle; non les filles célibataires ne sont pas toujours fourrées avec leurs copines à faire du shopping et à parler mecs. June écoute les Beatles, dit de vrais gros mots et possède un cynisme irrésistible !

La référence au groupe anglais est presque anecdotique. Certes, tous les titres des gags sont ceux des chansons de Paul Mc Cartney et ses acolytes, mais ils sont peu mentionnés dans le quotidien de June (au passage, oui on sait que le titre de la chanson c’est « Hey JuDe »…).

Il n’y a aucun doute sur le fait que le scénario est signé Fabcaro. Il semble que le thème de l’illustrateur désabusé l’inspire toujours autant (comme dans Pause ou Steak it easy); on retrouve d’ailleurs son propre personnage dans certaines pages. J’affectionne toujours autant son comique de répétition et plus largement son humour mordant, bien que moins absurde que d’habitude. Les dessins d’Evemarie se marient bien avec : les personnages caricaturaux contribuent à l’humour de la bande dessinée, tandis que la sobriété des décors et des couleurs permet de mieux se focaliser sur le texte.

Ce fut une bonne lecture, même s’il faut reconnaître qu’elle ne fera pas partie des tops de Fabcaro, un peu timide dans ce petit format.

Note :

04

Scénario : Fabcaro
Dessins : Evemarie
Éditeur : Delcourt (collection Pataquès)
Date de parution : 8 janvier 2020
Genre / thématique(s) : humour adulte
Nombre de pages : 104
ISBN : 9782413022497

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s