La bête, Tome 1

Capturé en pleine Palombie par des Indiens Chahutas et vendu à des trafiquants d’animaux exotiques, un marsupilami débarque dans les années 50 au port d’Anvers. Réussissant à s’enfuir, il arrive dans la banlieue de Bruxelles et est recueilli par François, un jeune garçon fan d’animaux dont le quotidien est loin d’être facile. Le début d’une aventure passionnante, parfois sombre mais toujours porteuse d’espoir, et d’une belle amitié.

Cette couverture n’est-elle pas un appel à la lecture ? On est immédiatement attiré par la créature qu’on reconnaît tous : le Marsupilami. Mais en même temps, sa posture en retrait et la dénomination de « bête » qui lui donne un côté agressif laissent à penser qu’on ne connaît pas l’animal sous ce jour…

Ceux qui voudront le voir immédiatement en action devront attendre un peu. Dans ce premier tome, le rôle principal est donné à François, un petit garçon belge élevé seule par une mère aimante, au caractère bien trempé. Pour fuir le calvaire de l’école et des enfants cruels, il aime recueillir dans sa modeste maison des animaux délaissés; je vous laisse deviner la suite…

Le point fort de cette bande dessinée, ce sont ses personnages. La relation entre François et sa mère est unique; ils s’aiment tellement qu’ils peuvent tout combattre. La mère a un répondant dont je suis fan et le maître d’école, bridé, ne manque pas de courage non plus. Les liens entre tous sont essentiels; et sans eux, le Marsupilami ne peut pas survivre.

L’ambiance est vraiment pesante. Cela se ressent dès les premières planches, à travers les paysages gris chargés de brume. La violence physique et morale sont omniprésentes et bien que la deuxième guerre mondiale soit du passé, elle a laissé des séquelles… Dans un tel environnement, le Marsupilami ne peut être que sauvage, dangereux et complètement terrifiant. Ce profil sombre de l’animal fonctionne très bien et dénonce évidemment la maltraitance animale.

Cette bande dessinée est une superbe réécriture ! Son originalité, ses héros et les émotions qu’elle provoque la rendent impossible à lâcher. J’ai hâte de connaître la suite des aventures du jeune garçon et de son protégé poilu, en espérant apercevoir d’avantage ce dernier.

Note :

04

Scénario : Zidrou
Dessins : Frank Pé
Editeur : Dupuis
Date de parution : 9 octobre 2020
Genre : BD adulte
Nombre de pages : 155
ISBN : 9791034738212

2 commentaires sur « La bête, Tome 1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s