N.É.O, Tome 1 (BD)

Dans un monde où les adultes ont disparu, il existe deux refuges pour les deux bandes rivales qui ont survécu au cataclysme : le tipi et le château. Les uns chassent pour se nourrir, les autres vivent reclus et protégés. Bientôt, une étrange maladie fait peser un risque de famine sur le clan du tipi, le privant de ses proies. Et si ceux du château étaient à l’origine de cet empoisonnement ? L’heure de la confrontation est venue : la guerre entre les deux tribus peut-elle encore être évitée, alors que la nature est plus menacée que jamais ? Zyzo, l’espion au grand coeur du tipi, et Alixe, la reine du château, sauront-ils unir leurs forces pour déjouer les mystères, les intrigues et les trahisons ?

Merci à Babelio et aux éditions Jungle pour leur confiance.

Cette bande dessinée est adaptée du roman jeunesse du même nom écrit par Michel Bussi. Vous pouvez retrouver ma chronique sur ce dernier par ici. Vous y retrouverez aussi mon sentiment sur le scénario, car ici, j’orienterai plutôt ma critique sur le nouveau format de l’œuvre.

Cette bande dessinée respecte très fidèlement l’histoire initiale. J’avais peur que l’univers complexe soit amputé de certains détails ou difficile à aborder pour ceux qui n’auraient pas lu le livre, mais elle est totalement accessible.

Il y a beaucoup de personnages dans ces deux clans d’adolescents en guerre, mais on les identifie vite ainsi que leur rôle et leur système hiérarchique. Les plus importants ont droit à un portrait court en pages de garde (au début et à la fin). Leurs traits traduisent leur personnalité et tous ressemblent à peu près à ce que je m’étais imaginé. J’ai même eu le plaisir de retrouver des dialogues du roman retranscrits au mot près (« tu verras, c’est beau, une guerre. »).

Les monuments parisiens qui tiennent tant à cœur à Michel Bussi sont illustrés avec pléthore de détails. De manière générale, le dessin est classique mais très soigné. Le découpage des planches et les plans plus ou moins resserrés donnent le rythme et créent la tension qui était constante dans le roman. Dans son visuel, c’est une bande dessinée qui devrait plaire à un public large.

J’ai aimé replonger cette dystopie qui est sortie en format BD à point nommé puisque le tome 2 sort en roman dans quelques jours. Les héros restent toujours aussi attachants et j’ai hâte de savoir ce qui va leur arriver !

Note :

04

D’après un roman de : Michel Bussi
Adaptation : Maxe L’Hermenier
Dessin : Djet
Editeur : Jungle
Date de parution : 29 avril 2021
Genre : BD tout public
Nombre de pages : 67
EAN : 9782822232593

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s